Archive dans avril 2016

Energie positive : la Tour Elithis à Dijon

Une tour à énergie positive qui rejette six foix moins de CO2 qu’un bâtiment tertiaire aux normes actuelles sera inaugurée jeudi 2 avril à Dijon. Cela fait de la Tour Elithis le bâtiment le plus sobre au monde. Siège de la société d’ingénierie Elithis, elle est le fruit d’une collaboration innovante avec le cabinet d’architecture Arte Charpentier avec lequel elle partage la même volonté de voir incarné un « développement soutenable ». La Tour sera désormais un laboratoire d’expérimentation et abritera les bureaux régionaux de l’Ademe.

Une tour sobre

La Tour Elithis est née de l’ambition de l’entreprise éponyme d’agir de manière innovante et réellement durable pour la construction de son propre siège alors que les bâtiments tertiaires sont traditionnellement dévorateurs d’énergie. A hauteur de cette ambition, pour l’entreprise de soixante personnes spécialisée dans les installations de fluides techniques du bâtiment, la rencontre avec l’architecte urbaniste de renommée internationale Jean-Marie Charpentier fut bien sûr déterminante.

Ensemble, partageant la conviction qu’il faut défier les idées reçues, ils ont abouti à un niveau d’innovation rarement atteint : la construction d’une tour à énergie positive, c’est-à-dire consommant moins d’énergie qu’elle n’en produit. La Ville de Dijon a également soutenu le projet, notamment en lui réservant un terrain très bien situé, au coeur de la cité des affaires.

Tous les acteurs ainsi convaincus de l’intérêt du projet, il a fallu faire intervenir des compétences afin de relever le défi technologique. Au cœur même de l’innovation, il y a l’entreprise. Le savoir-faire des ingénieurs d’Elithis en matière de génie climatique et électrique contribue au premier plan à faire du bâtiment un véritable projet sociétal, social, technologique et, bien sûr, environnemental. Et, alors qu’il s’agit du futur siège social de la société, il n’était pas question de faire un bâtiment « beau » mais un bâtiment ancré dans son temps et dans le temps.