tendance

C’est un projet imaginé par le franco-belge Vincent Callebaut.

Il a imaginé ce nénuphar géant (Lilypad = nénuphar) pour répondre à la montée des eaux qui risquent d’arriver au 21ème siècle et pour y recueillir les réfugiés climatiques. On pense spécialement au Vietnam, l’Egypte, le Srilanka, le Bangladesh, l’Inde…

Ce sont de vraies villes sur l’eau complètement indépendantes en énergie. Elles produiront même plus d’énergie qu’elles n’en consommeront.

En effet, elles utilisent toutes les énergies renouvelables qui soient : solaire thermique et photovoltaïque, les éoliennes, l’hydraulique, biomasse, marémotrice etc… Elles ne dégageront pas d’émission de gaz à effets de serre.
Dans ces nénuphars ne cherchez pas de voitures, il n’y en a pas !

Lilypad, l’écopolis flottante, pourra accueillir 50 000 habitants.

Ces îles flottantes pourront très bien rester près des côtes, ou encore, voyager tranquillement en suivant les courants.

Pour le moment on ne sait pas le prix de ces nénuphars et si elles apparaitront vraiment un jour… mais au moins cela donne à réfléchir sur la question du réchauffement climatique et des solutions à prévoir !

Que pensez-vous d’un tel projet ? Il existe d’autres projets de ce type comme l’île AZ de l’architecte Jean-Philippe Zoppin.

Tags: