autoconstruction

L’autoconstruction consiste en la réalisation de son habitation soi-même. Autrement dit, tout est fait par une seule et même personne: le futur propriétaire. Par conséquent, celui qui choisit cette solution va passer la majeure partie de son temps et de ses économies dans son projet et doit donc peser le pour et le contre avant de se lancer.

Généralités sur l’autoconstruction

L’autoconstruction est avant tout se construire soi-même, construire sa future vie, voir son projet se réaliser. Elle peut avoir des conséquences importantes et c’est pour cela qu’il faut prendre en compte les risques possibles. L’autoconstructeur ne connait pas tous les matériaux, ni toutes les techniques de construction; les ratés sont donc possibles. C’est là que l’importance d’une préparation avant le commencement d’une construction n’est pas négligeable.

La construction peut être effectuée de plusieurs manières. Soit le projet est réalisé entièrement par le futur propriétaire soit celui-ci ne fait que gérer la construction et choisit de se faire aider par une tiers personne.

Bien que l’autoconstruction puisse paraître complexe, c’est avant tout une expérience humaine enrichissante. Avec beaucoup de patience et de volonté, cela peut devenir une expérience de vie très réussie.

La majorité des personnes qui optent pour l’autoconstruction le font pour des raisons économiques, ce qui est un bon choix. Il est vrai qu’une habitation construite de ce type peut faire économiser jusqu’à 30% du budget nécessaire à une construction traditionnelle effectuée par des professionnels.

Cependant, il est préférable de se trouver dans la catégorie des revenus moyens afin d’éviter les incidents qui pourraient faire stopper la construction. Les personnes se trouvant dans la moyenne des 30-45 ans sont les personnes les plus aptes à choisir l’autoconstruction afin de réaliser le projet de toute une vie.

Tendances auto-construction : écologie et chanvre

autoLa tendance d’aujourd’hui est fortement axée sur l’écologie. Le besoin d’autonomie se fait également ressentir. L’autoconstruction permet de contrôler l’impacte écologique de sa future habitation en isolant directement mieux pour pouvoir diminuer sa consommation énergétique et en évitant l’utilisation de certains matériaux ou produits, qui peuvent s’avérer toxiques et polluants, tout en privilégiant les matériaux recyclés et recyclables. Ce type de construction permet de créer une habitation durable avec un impacte moindre sur l’environnement.

Un matériau très apprécié dans l’autoconstruction est le chanvre. Cette union entre l’agriculture et l’écologie a fait apparaître un produit qui ne nécessite aucun traitement aux pesticides avec une bonne résistance, ce qui est donc très intéressant écologiquement. Ce composant est par ailleurs quatre fois plus productif en biomasse qu’une forêt du point de vue économique et écologique. Il permet une isolation parfaite et permet de réduire les pertes énergétiques et donc d’économiser durablement.

Tags: