Archive dans février 2019

Habitat : Le boom des certifications Qualité

En Ile-de-France, près d’un logement neuf sur deux est désormais engagé dans une démarche de certification. ©Qualitel

La prise de conscience environnementale et la recherche d’une meilleure qualité de vie modifient considérablement le marché de l’immobilier. Chaque année, 100 000 logements sont désormais engagés dans une certification Qualité.

Le label ©Qualitel

Organisme indépendant, expert de la certification de la qualité des logements depuis 1974, l’association « Qualitel » lance une grande campagne de communication jusqu’en janvier prochain afin d’informer les consommateurs sur les avantages d’un habitat certifié : réduction des émissions de gaz à effet de serre et allègement des factures de gaz et d’électricité par le biais des économies d’énergie réalisées, amélioration de la qualité de vie grâce à des logements mieux isolés des bruits extérieurs et intérieurs. Et si l’investissement de départ est évidemment plus cher de 2 à 3 % selon les échelons de certification, le gain sur le long terme est évident.
Les promoteurs, constructeurs ou bailleurs sociaux, ou ceux engagés dans les travaux de rénovation, en sont d’ailleurs convaincus puisque, malgré la lourdeur de l’investissement nécessaire pour s’adapter à des normes contraignantes, le nombre de logements certifiés ne cesse d’augmenter : basé sur une démarche volontaire, les demandes de logements neufs certifiés, collectifs ou individuels groupés, ont progressé de 35% en 2016 par rapport à 2015. Et en Ile-de-France, près d’un logement sur deux est engagé dans une démarche de certification.

+ 35 % de logements certifiés en 2006

En PACA, les logements certifiés sont passés de 2012 en 2015 à 3043 en 2017. Avec, dans les Bouches-du-Rhône, 2263 logements en 2017 contre 726 en 2015. « Pour garantir un logement parfaitement conforme aux exigences de la certification, nous intervenons à différents niveaux, ajoute le directeur Qualitel pour la région Sud. Nous sommes présent en amont, lors de la conception du logement, et procédons ensuite à plusieurs vérifications durant la durée des travaux ».
Reste pourtant un point noir : parmi les diversités des certifications existantes, le grand public a parfois du mal à s’y retrouver. Certifications Qualitel (confort et économie de charges), Habitat&Environnement (confort et respect de l’environnement), NF logement (qualité technique et services associés) et NF logement HQE (cette dernière étant destinée aux démarches individuelles), la liste est d’autant plus longue que s’ajoute à cela différents degrés de certification : HPE (Haute Performance Energétique), THPE (Très Haute Performance Energétique) et enfin Effinergie. « C’est aussi pour pallier cette difficulté que nous lançons cette campagne de communication « , prévient-il, qui se refuse toutefois à livrer la moindre estimation sur les retombées de ce plan média en terme d’augmentation de logements certifiés.

L’avenir le dira.